Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 09:04

Ce matin en lisant mes mails, je trouve une info dans Graphiline qui me met le sourire aux lèvres et en ces temps difficiles, c'est assez rare ! RétroNews, le nouveau site mis en place par la BNF donnerait accès gratuitement à 3 siècles de presse !! Laissant tomber toutes mes petites obligations matinales, je me rue sur le dit site...et m'aperçois très vite que ce n'est pas gratuit du tout...Rétro, c'est trop, publicité dans la cité...

Et voila le coup marketing d'un établissement public qui en passant par une filiale me propose de consulter les archives de MON patrimoine pour un montant de 15 euros par mois si je choisis l'abonnement le moins sophistiqué...Ah ah ! On peut consulter gratuitement jusqu'au...30 avril ! C'est à dire que dans dix jours le même contenu sera bel et bien payant...Je dis, argent trop cher, trop grand...

Zeste ! J'essaie de contacter le journaliste pour lui faire part de mon étonnement quant à la teneur de son article mais pour commenter son papier...il faut que je m'inscrive sur Facebook ! Parlez dans l'hygiaphone...

Partie à la chasse aux infos sur cette affaire que je trouve décidément trop injuste, je tombe sur un excellent article dont je vous indique le lien plus bas et qui m'éclaire sur les procédures utilisées par l'organisme public. Entendons nous : je trouve tout à fait normal par exemple que Gallica tarifie les utilisations de contenus pour les usages commerciaux ou pour l'envoi de reproductions d'images car nous pouvons ainsi contribuer à l'effort de numérisation de notre patrimoine. Mais qu'une société privée s'en empare et nous en interdise l'accès sauf finances me révolte.

Le principe des vases communicants expliqué aux enfants - Image gratuite issue de mon propre fond documentaire :)

Le principe des vases communicants expliqué aux enfants - Image gratuite issue de mon propre fond documentaire :)

L'article dont j'ai parlé plus haut émane visiblement d'un juriste et bibliothécaire. J'ai lu avec intérêt le passage où il indique s'être rendu compte que les contenus de Rétronews (pour l'instant une cinquantaine d'articles) sont actuellement gratuits sur Gallica. Tout à coup je repense à cette bonne vieille expérience faite en classe du principe des vases communicants !!!
Faire passer un contenu liquide d'un récipient à un autre ! Ah la belle opération obtenue grâce à la pression de l'air ! Eh bien elle sera ici exercée par la pression de l'argent et sur des contenus numériques ! Gageons qu'une fois que le contenu de E sera passé complétement dans F, soit de Gallica gratuit à RetroNews payant, il ne sera plus du tout possible de consulter sauf bien sûr à condition de payer...J'enrage ! Car il s'agit bien du même contenu...Mais faudrait pas que j'me laisse aller, faudrait pas que j'me laisse aller ! La bombe humaine c'est toi elle t'appartient, si tu laisses quelqu'un prendre en main ton destin ♫

L'article cité plus haut à lire pour bien comprendre le contexte :
"RetroNews ou la logique du Premium (mal) appliquée au domaine public" par Calimaq
https://scinfolex.com/2016/04/03/retronews-ou-la-logique-du-premium-appliquee-au-domaine-public/


Catherine Gheselle

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Gheselle Catherine Gheselle - dans Média tiques
commenter cet article

commentaires