Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 16:53

CINEMA DOCUMENTAIRE DE RESISTANCE

Le voici enfin, le dernier film de Pierre Carles, Christophe Coello et Stéphane Goxe, produit par CP-Productions, "Volem rien foutre al païs", est bien le film qui ose un regard différent sur le travail et c'est pour cela qu'on l'aime !

                                     Le journal du film "Volem rien foutre al païs"
                     


Vous vous souvenez du film précédent "Attention danger travail", déjà produit par Annie Gonzalès ? Le constat y était fait d'un monde du travail de plus en plus paradoxal, où l'individu se tue à la tâche alors que son travail devrait lui permettre de vivre. Mais n'oublions pas l'étymologie. Travail vient du mot latin "tripalium", instrument de torture en forme de trépied auquel on attachait l'esclave...

Jean-Pierre Raffarin, alors ministre, et Ernest-Antoine Sellières, alors président du Medef, apparaissaient lors de l'Université d'été de l'organisation patronale, ameutant le public avec des injonctions à retourner au travail...Comme si nous avions pu nous en défaire !

Mais la réflexion de documentaire dépasse le constat de la manipulation de l'homme par l'homme, de la main-mise du libéralisme sur la condition humaine. Le film pointe aussi la possibilité de refuser ce constat et de vivre autrement. Ces femmes et ces hommes courageux ont choisi de prendre leur vie en mains pour qu'elle ne leur échappe définitivement.

Je repense encore avec émotion à ces témoignages qui trouvent leur prolongement dans ce dernier film "Volem rien foutre al païs" car il explore des solutions qu'ont mises en place des individus pour vivre décemment dans le respect de leur entourage, de la planète et d'une certaine éthique quant à la condition humaine. Pour se faire ils ont beaucoup misé sur la solidarité. Si "Attention danger travail" nous donnait à voir des personnes seules luttant à leur façon contre le rouleau compresseur du libéralisme et de ses effets pervers sur le monde du travail, "Volem" nous permet de découvrir des communautés ou des groupes d'individus qui pour refuser ce constat de la toute-puissance économique du modèle prégnant ont créé leurs propres systèmes, leurs propres styles de vie reposant sur des convictions fortes qui leur permettent d'exister malgré l'imposition du modèle capitaliste. Ces convictons sont naturellement axées sur la solidarité entre les hommes puisqu'ici, l'homme est bien au centre du débat. Le rapport de l'homme avec la nature retrouve dans leurs espaces toute sa superbe et sa place première.

La sortie nationale s'accompagne un peu partout en France d'avant-premières avec la présence de l'un ou de l'autre des réalisateurs. Ne les manquez pas ! Pour plus d'informations pour connaître les dates de ces projections et les lieux les plus proches de chez vous, rendez-vous sur le site du film :

http://rienfoutre.org

Catherine Gheselle

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Gheselle Catherine Gheselle - dans Articles cinéma 2007
commenter cet article

commentaires